Isabelle & Olivier

Extrait de «L'Equipe» en date du 14 Decembre 2003 (C.L.) :

« Les seuls à n'avoir pas montré de réelles faiblesses furent les danseurs, à qui l'on éparga la danse imposée pour qu'ils se concentrent sur l'originale. Evidemment, les Russes Tatiana Navka-Roman Kostomarov surclassèrent leurs adversaires. Mais la suite du classement s'est révélée curieuse, les Américains Tanith Belbin-Benjamin Agosto s'intercalant entre les Russes et les Bulgares Albena Denkova-Maxim Staviski. "Je veux bien qu'on soit aux États-Unis, mais ce bond en avant est quand même bizarre", s'interrogeait Muriel Zazoui, tout aussi perplexe quant au résultat d'Isabelle Delobel-Olivier Schoenfelder (5e).

"Bien sûr, ils ne sont pas venus pour gagner", admettait l'entraîneur des Français, légèrement handicapés par l'arrivée tardive de leurs patins, perdus depuis trois jours dans l'aéroport de Roissy. En question, la note technique de Delobel-Schoenfelder qui a baissé de quatre points par rapport à leur performance du Trophée Lalique, alors qu'ils ont depuis ajouté un changement de carre sur un porté. "Je sens que l'on dérange", insistait Muriel Zazoui.» (C.L.)

 
 

© Marie Michallet/Daphne Kitchin - Photo © Olivier Brajon
Contents © Isabelle Delobel & Olivier Schoenfelder